La myopie forte

La myopie forte est une maladie évolutive définie par une distension excessive du globe oculaire.

La myopie forte ou myopie maladie est définie par une erreur réfractive égale ou supérieure à -6 dioptries, c'est-à- dire la nécessité d'être corrigé par un verre correcteur de puissance égale à - 6 dioptries ou plus. On peut aussi définir la myopie forte par une longueur axiale supérieure à 26 millimètres (la longueur axiale standard de l'œil est d'environ 23 mm).

C'est une maladie évolutive avec un accroissement progressif du globe oculaire au cours de la vie.


La myopie forte s'associe à un risque accru de :

  • Cataracte
  • Glaucome chronique
  • Trouble de l'oculomotricité
  • Décollement de rétine

Certaines complications sont propres à la myopie forte :

  • 4 complications médicales :
  1. Atrophie choroïdienne
  2. Rupture de la membrane de Bruch
  3. Macula bombée
  4. Néovascularisation choroïdienne
  • 4 complications chirurgicales :
  1. Décollement de rétine du pôle postérieur
  2. Fovéoschisis
  3. Trou maculaire
  4. Membrane épi-rétinienne

Myopie forte

L'atrophie choroïdienne ou choroïdose myopique est l'amaincissement d'une des couches de la rétine, l'épithelium pigmentaire, et de la choroïde. L'évolution des plages d'atrophie se fait quasiment toujours vers leur extension. Il n'y a pas de traitement permettant de soigner ces plages d'atrophie, ni de stopper leur évolution.

Les ruptures de la membrane de Bruch peuvent passer inaperçu ou entrainer une hémorragie maculaire. La membrane de Bruch est une couche élastique entre la rétine et la choroïde qui peut souffrir de l'élongation du globe oculaire. Il n'y a pas de traitement, ces ruptures de la Bruch vont cicatriser spontanément. Au stade initiale il est important de faire le diagnostic différentiel avec un éventuel néovaisseau choroïdien qui nécessite lui un traitement par injection intra-vitréenne. Pour cela on peut s'aider d'une angiographie. Le retentissement de ces ruptures de la membrane de Bruch va dépendre de leur localisation: si elles sont en dehors du centre de la macula, l'acuité visuelle sera conservée. Si elles touchent le centre de la macula, elles peuvent entrainer une baisse de vision et/ou des déformations.

La macula bombée est une anomalie décrite récemment par le Professeur A. Gaudric. Il s'agit d'un épaississement en dôme de la sclére au niveau de la macula. Elle peut entrainer une baisse de vision. Le diagnostic se fait à l'OCT. Un décollement séreux rétinien peut se voir au sommet du dôme. Il n'y a pas de traitement.

La myopie est la deuxième cause de néovaisseau choroïdien après la dégénérescence maculaire liée à l'âge. Le plus souvent ils entrainent une baisse d'acuité visuelle brutale associée à des métamorphopsies. Le diagnostic se fait à l'OCT associé à l'angiographie. Le traitement est le même que dans la DMLA exsudative : ce sont les injections intra-vitréennes d'anti-VEGF. Le LUCENTIS® a l'AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) depuis Juillet 2013 dans cette indication, et le remboursement par la sécurité sociale.nvc myope

Le décollement de rétine du pôle posterieur est plus fréquent chez le myope fort qui a la caractéristique de faire des déchirures para-vasculaires ou des décollements de rétine sur trou maculaire. Le traitement est chirurgical par voie de vitrectomie.

Les trous maculaires ou les membranes épi-rétiniennes chez le myope fort se traitent de la même manière que chez le non myope. Par contre étant donné le fort risque de complications chez ces yeux malades, il est fortement déconseillé de les opérer en l'absence de symptôme visuel.

Le fovéoschisis est un clivage entre les différentes couches de la rétine au niveau de la macula. Il évolue de façon très lente et n'entraine pas forcement de baisse de vision. Le diagnostic se fait à l'OCT. La surveillance est de rigueur. Si le fovéoschisis entraine une baisse de vision notable, une chirurgie pourra être envisagée à type de vitrectomie+/-pelage+/-gaz.

Une surveillance ophtalmologique régulière, au moins annuelle, est donc  nécessaire en cas de myopie forte. Le bilan ophtalmologique doit comporter un examen clinique standard avec l’acuité visuelle corrigée de loin et de prés, la prise du tonus intra-oculaire, l’examen des segments antérieurs à la lampe à fente (analyse du cristallin notamment) et un fond d’œil dilaté. De plus un OCT maculaire permettra dans de nombreux cas un diagnostic plus précis. 

Ces informations sont données à titres informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation.
Pour une meilleure approche, consultez notre FAQ ou contactez le cabinet SOS Rétine à Montpellier.

Vos spécialistes en chirurgie vitréo-rétinienne et de la cataracte
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Caroline Serny
Dr Caroline Serny
Dr Nicolas Nabholz
Dr Nicolas Nabholz
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur
Facebook
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Retrouvez nos vidéos
sur Youtube
Donnez-nous votre avis sur Google
Donnez-nous votre avis sur
Google