Définition légale

En France la déficience visuelle toucherait de 3,1 millions de personne, tout âge confondu.

Définition de l'OMS

Légalement en France :

L'OMS situe à 1/20ème la frontière entre malvoyance et cécité, et définit 5 catégories de déficiences visuelles :

  • Catégorie I : La déficience visuelle moyenne

Acuité visuelle binoculaire corrigée inférieure à 3/10ème et supérieure à 1/10ème, avec un champ visuel d'au moins 20°.

  • Catégorie II : La déficience visuelle sévère

Acuité visuelle binoculaire corrigée inférieure à 1/10ème et supérieure ou égale à 1/20ème, avec un champ visuel compris entre 10° et 20°.

En pratique, les sujets comptent les doigts de la main à 3 mètres.

 

Les 3 catégories suivantes correspondent à la notion de cécité :

  • Catégorie III : La déficience visuelle profonde.

Acuité visuelle binoculaire corrigée inférieure à 1/20ème et supérieure ou égale à 1/50ème, avec un champ visuel compris entre 5° et 10°.

En pratique, le sujet compte les doigts à 1 mètre.

  • Catégorie IV : La cécité presque totale

Acuité visuelle binoculaire corrigée inférieure à 1/50ème, mais perception lumineuse préservée, avec un champ visuel inférieur à 5°.

En pratique, le sujet ne compte pas les doigts à 1 mètre.

  • Catégorie V : La cécité absolue

Pas de perception lumineuse, à fortiori absence de l'œil

 

En résumé :

  • Sont considérées comme malvoyants, les personnes dont l'acuité visuelle du meilleur œil et après correction, est située entre 1/20ème et 3/10ème et/ou dont le champ visuel est égal ou inférieur à 20°.
  • Sont considérées comme aveugles, les personnes dont l'acuité visuelle du meilleur œil et après correction, est égale ou inférieure à 1/20ème et/ou dont le champ visuel est très réduit.

La première cause de cécité dans le monde est la cataracte, à l'origine de 40% des cas.

Dans les pays industrialisés, ce sont les maladies de la rétine et du nerf optique qui sont le plus souvent à l'origine de malvoyance. Au premier rang on retrouve les pathologies dégénératives touchant surtout les personnes de plus de 50 ans comme : la DMLA, le glaucome, la rétinopathie diabétique...

D'autres causes peuvent aboutir à des états de malvoyance, comme la myopie forte et ses conséquences (décollement de rétine...), les traumatismes oculaires, les affections héréditaires (rétinite pigmentaire, maladie de Stargardt, atrophies optiques...).

Ces informations sont données à titres informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation.
Pour une meilleure approche, consultez notre FAQ ou contactez le cabinet SOS Rétine à Montpellier.

Vos spécialistes en chirurgie vitréo-rétinienne et de la cataracte
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Caroline Serny
Dr Caroline Serny
Dr Nicolas Nabholz
Dr Nicolas Nabholz
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur
Facebook
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Retrouvez nos vidéos
sur Youtube
Donnez-nous votre avis sur Google
Donnez-nous votre avis sur
Google