Rétinopathie diabétique

Vidéo sur la rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique englobe toutes les lésions du fond d'œil causées par la maladie diabétique. L'excès de sucre dans le sang abime à long terme les vaisseaux rétiniens.

Après 15 ans d'évolution de la maladie, plus de 50% des patients diabétiques vont présenter une rétinopathie diabétique.

Sans traitement, la rétinopathie diabétique peut conduire à la perte totale de la vision.

Le problème de la rétinopathie diabétique est qu'elle évolue de façon insidieuse pendant un long moment, sans que le patient ne s'en rende compte. Les symptômes visuelles qu'elle entraine, surviennent tardivement et sont causés par ses complications.

Un dépistage et une surveillance régulière devraient être fait afin d'éviter ce genre de situation. Un contrôle annuel du fond d'œil est recommandé dés la découverte du diabète.

Un bon contrôle de la glycémie et de la tension artérielle est le meilleur moyen de retarder l'apparition d'une rétinopathie diabétique ou d'en diminuer l'évolution.

Les explorations nécessaires pour une bonne évaluation de la rétinopathie diabétique :

  • Un examen clinique ophtalmologique complet (acuité visuelle, examen de l'iris et du cristallin, tonus intra-oculaire : surveillance de l'éventuelle apparition d'un glaucome et/ou d'une cataracte plus fréquents chez le patient diabétique).
  • Un fond d'oeil dilaté et des rétinophotos pour classifier la rétinopathie et faciliter le suivi. RD
  • Un OCT s'il y a un œdème maculaire.
  • Une angiographie à la fluorescéine : elle n'est pas systématique lors du suivi d'une rétinopathie diabétique. Elle permet une évaluation plus juste de l'état de la rétine en périphérie comme au niveau de la macula pour orienter au mieux le traitement.

Tous ces examens sont à moduler en fonction de la sévérité de l'atteinte de la rétine.

Les traitements de la rétinopathie diabétique

  1. Un bon équilibre du diabète et de la tension artérielle reste le primum movens en matière de rétinopathie diabétique.
    Par contre un équilibrage du diabète n'est pas conseillé lors de rétinopathie diabétique évoluée non traitée ou en cours de traitement ophtalmologique. En effet un équilibre trop rapide du diabète à ce moment là risque d'aggraver la rétinopathie non encore stabilisée.
  2. Des injections intra-vitréennes d'anti-inflammatoires ou d'anti-VEGF vous seront proposées si la baisse de vision est secondaire à un oedème maculaire, voire un traitement laser dans certaines formes d'oedème maculaire.
  3. Un traitement laser des zones d'ischémie rétinienne (ou panphotocoagulation rétinienne) vous sera proposé dans des formes avancées de rétinopathie diabétique.
    Le traitement se déroule en plusieurs séances qui sont désormais moins douloureuses grâce à l'utilisation de laser multispot.PPR
  4. Un traitement chirurgical pourra être proposé dans des formes compliquées de rétinopathie diabétique.

Téléchargez le PDF sur la vitrectomie dans la rétinopathie diabétique

Ces informations sont données à titres informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation.
Pour une meilleure approche, consultez notre FAQ ou contactez le cabinet SOS Rétine à Montpellier.

Vos spécialistes en chirurgie vitréo-rétinienne et de la cataracte
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Caroline Serny
Dr Caroline Serny
Dr Nicolas Nabholz
Dr Nicolas Nabholz
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur
Facebook
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Retrouvez nos vidéos
sur Youtube
Donnez-nous votre avis sur Google
Donnez-nous votre avis sur
Google