La photothérapie dynamique

Qu'est ce que la photothérapie dynamique ?

La photothérapie dynamique va permettre de détruire les vaisseaux anormaux qui sont à l'origine de la DMLA exsudative.

A l'aide d'une perfusion, l'infirmière injecte un produit photosensible, la vertéporfine (Visudyne®), dans la circulation sanguine. Il va se répartir dans tous les vaisseaux sanguins du corps et se fixer plus préférentiellement au niveau des néovaissaux de la choroïde reponsables de la DMLA. Dans les 10 min suivant la fin de la perfusion, l'ophtalmologiste « active », avec un laser spécial de faible intensité, le produit photosensible dans la zone malade de la macula. Une réaction chimique est induite, qui détruit le néovaisseau pathologique sans détruire la rétine.

Est ce qu'il y a un risque à faire ce traitement ?

Le but est de stabiliser les altérations maculaires dues aux néovaisseaux.

Pendant le traitement, des douleurs lombaires peuvent survenir, elles sont passagéres et disparaissent avec la station debout.

Les effets indésirables sont rares :

  • vision floue, flashs lumineux, altérations du champ visuel
  • réactions au niveau de la peau à type de coup de soleil en cas d'exposition intense à la lumière dans les 48h suivant le traitement.

Ce traitement est contre-indiqué si vous êtes porteur :

  • d'une porphyrie
  • d'une insuffisance hépatique sévère
  • d'une allergie à l'un des composants de la VISUDYNE

Il est donc nécessaire que vous informiez votre ophtalmologiste de toutes les maladies dont vous êtes atteint ainsi que de tous les traitements médicaux en cours.

Quand faire ce traitement à l'heure des anti-VEGF ?

La photothérapie dynamique garde sa place dans le traitement de certaines formes bien particulières de dégénérescence maculaire liée à l'âge (le plus souvent en association avec les injections intra-vitréennes) et de certaines pathologies rétiniennes plus rares (chorïorétinite séreuse centrale, hémangiomes...).

Seul votre ophtalmologiste est à même de juger si vous devez en bénéficier.

Et après y a-t-il des précautions particulières ?lunettes pdt

Comme il s'agit d'un produit photosensibilisant, une protection solaire ainsi que le port de lunettes de protection spéciale sont obligatoires pendant 48 heures après le traitement.

La photothérapie dynamique n'a pas un effet immédiat. La stabilisation ou l'amélioration de votre vision prendra 3 mois environ. Deux à trois séances successives à quelques mois d'intervalle peuvent être nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant.

Voir les vidéos
Voir les vidéos
Contactez-nous
Contactez-nous
Prendre rendez-vous on vous rappelle
Prendre rendez-vous on vous rappelle
Urgence
Urgence
Foire aux questions
Foire aux questions
Découvrez notre plateau technique
Tester votre MACULA
Vos spécialistes en chirurgie vitréo-rétinienne et de la cataracte
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Isabelle Aubry-Quénet
Dr Caroline Serny
Dr Caroline Serny
Dr Nicolas Nabholz
Dr Nicolas Nabholz
Situer le centre ophtalmologique des Arceaux
Situer le cabinet
Espace Pitot, 96 place Mirouze - 34000 Montpellier
Tél. 04 67 60 03 40
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur
Facebook
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Retrouvez nos vidéos
sur Youtube
Donnez-nous votre avis sur Google
Donnez-nous votre avis sur
Google
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur
Instagram